"Le chevalier du temps perdu"

Les 29, 30 septembre et 1er octobre 2017

"En ce temps de grâce du mois de septembre 2017 et par l'incroyable conjugaison d'un alignement d'étoiles particulier dans l'espace, les astronomes du monde entier purent constater une pluie de météorites se précipiter vers la Terre.

Bien qu'il fut impossible de distinguer ni la matière ni le volume de ces projectiles lancés à la vitesse de la lumière, ils constatèrent néanmoins avec une infinie marge d'erreur leur trajectoire et le lieu d'impact qu'ils définirent à 46°12 de latitude et 6°05 de longitude.

Le Maire de la ville pointant son doigt sur la mappemonde posée sur le bureau eut un frémissement intergalactique – il s'agissait de Genève...

Quatre ou cinq éléments se dirigeaient vers le centre de la municipalité !

Un coup de téléphone l'avertit par le plus grand des hasards que le pendule du temps du musée de l'horlogerie, activé par le plus grand balancier du monde s'était arrêté quelques secondes ainsi que l'ensemble des montres suisses.

Par bonheur quelques secondes plus tard, tout rentra dans l'ordre, mais l'ensemble du pays avait perdu un peu de temps.

Heureusement les plus grands scientifiques réunis au centre de recherche de Genève, occupés par l'accélération des particules du boson de Higgs découvrirent au travers d'anciens écrits la possibilité de l'existence de Géants habitant derrière le mur de Planck, c’est à dire avant le Big Bang.

Après deux semaines d'intenses réflexions, voici leur rapport :

 

         1  Nous avons désormais la certitude

             qu'une Grand-mère géante

             apparaîtra dans la ville.

             Lieu exact, Bâtiment des Forces Motrices.

             Elle mettra deux jours à se réveiller,

             son corps se déplaçant plus vite que son âme.

 

          2  Elle sera accompagnée d'un coffre-fort à mémoire

              contenant l'ensemble des histoires grandes et petites de la ville.

              Cette Grand-mère géante est dotée du pouvoir de la parole :

              bien qu'incompréhensibles pour nous, une grande quantité de lilliputiens

              pourra nous traduire ses discours.

 

         3  Une Petite Géante se déplaçant en container largué dans le cosmos, flottant

             comme une fusée, percutera violemment le sol de Genève.

             Lieu exact : la ville de Carouge.

             D'autres éléments sont susceptibles de percuter

             le théâtre du même nom.

 

        4  Une marmite géante, pilotée par le chevalier du temps perdu

            en armure, se posera sur le lac Léman

            flottant au gré du courant.

 

       5  Certaines croyances hallucinatoires témoigneront que même Gargantua en

           aurait laissé tomber sa fourchette, plantée dans une voiture en l’espace de Meyrin.

      

Ce phénomène ennuyeux ne saurait dépasser les trois ou quatre jours.

Il est vivement recommandé à la population de respecter le périmètre de sécurité d'environ 500 mètres aux abords des impacts. A l'heure où nous sommes, il est impossible de mesurer la contamination poétique de ces déflagrations.

Pensez à vos enfants !

Imaginez la déformation psychologique que ces phénomènes particuliers pourraient entrainer chez eux dans les rêves du temps perdu.

Le temps est une notion trop sérieuse pour en laisser la réflexion à n'importe qui !

 

Au final, et par décision, le Maire, face au conseil municipal, décida d'ignorer ces mauvais conseils, laissant le libre arbitre s'envoler dans la conscience des habitants bercés par l'inconnu."

 

© Jean-Luc Courcoult, Auteur-metteur en scène, Fondateur de la compagnie Royal de Luxe