Le Mur Tombé du Ciel à Guadalajara

Quel Dieu décida en cette année 2010, de précipiter du ciel dans la ville de Guadalajara, une fresque murale inconnue de Diego Rivera pour avertir la Petite Géante que l’heure avait sonné de retrouver son oncle ? Le lendemain un colis fut déposé sur une place : il s’agissait d’un bloc de glace contenant Xolotl, le chien-dieu aux dents d’obsidiennes, endormi et offert en cadeau à la Petite Géante. Quelques jours plus tard la glace ayant fondu, le Xolo gambadait dans les rues, avec son flair il trouva l’emplacement du sarcophage. Le grand Géant délivré, les trois compagnons disparurent avec un peu de terre du Mexique. Est-ce une légende chuchotée par les montagnes ?
Ou simplement l’une des histoires que Frida Khalo déposait dans les oreilles de Diego Rivera pour l’endormir ? Ou encore une chimère douce et violente qu’Orozco apercevait en transparence sur les murs de la ville ? Quoiqu’il en soit, les soirs d’orage, on peut entendre le rire de Pancho Villa résonner dans le ciel du Mexique.

© Jean-Luc COURCOULT, auteur / metteur en scène, fondateur de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe