Création 2005 La saga des Géants

La visite du sultan des Indes sur son éléphant à voyager dans le temps

L'éléphant devant la cathédrale de Nantes
Amiens, Anvers, Calais, Le Havre, Londres, Nantes

Cette création, en hommage à Jules Verne (100ème anniversaire de sa mort), présentée en avant-première à Nantes du 19 au 22 mai 2005, a connu un succès fulgurant qui la conduira ensuite à Amiens du 16 au 19 juin 2005 dans le cadre du Festival des arts de la rue organisé chaque année par la Ville.

Puis en 2006, à Londres du 4 au 7 mai à l’initiative d’Artichoke ; à Anvers du 6 au 9 juillet à l’invitation du festival Zomer ; à Calais du 28 septembre au 1er octobre à l’invitation du Channel, Scène Nationale et enfin au Havre du 26 au 29 octobre à l’invitation de la Scène Nationale Le Volcan – 2,3 millions de spectateurs.

Voici l'histoire totalement incroyable et cependant véridique d'un sultan des Indes tourmenté dans chacun de ses rêves par la présence d'une petite enfant occupée à traverser le temps.

Le sultan ne dormait plus, des crises d'angoisse de plus en plus fortes l'éloignaient des affaires de son pays.

Pour neutraliser sa maladie, et persuadé qu'il fallait trouver l'enfant dans le territoire des songes, un obscur ingénieur dès l'an mil 900 se lança dans la construction phénoménale d'un éléphant à voyager dans le temps.

Quelques mois plus tard le sultan s'embarqua avec une partie de sa cour à la recherche de la Petite Géante qui au cours des cauchemars s'était transformée en une marionnette de cinq mètres de hauteur.

Le voyage fut pénible. Un indice cependant guidait l'équipage. La géante adorait la couture : par exemple elle aimait coudre les voitures sur le goudron, les bateaux sur les quais ou les trains sur leurs rails et de temps à autre des enveloppes sur les boîtes aux lettres.

L'éléphant, lui, marchait à la sueur de l'équipage. Chose étrange comme peut l'être une histoire d'amour, il sentait le besoin de la rencontrer, et joyeux à certains moments il pouvait déféquer des centaines d'oiseaux vivants disparaissant dans le ciel dans un barrissement de bonheur.

L’effet de surprise et d’émerveillement a été total, notamment pour le public anglais, qui découvrait sa première histoire issue de la Saga des Géants. Soutenu par le Ministère de la Culture français, la Mairie de Londres et le Art Council England, ce spectacle a été le plus grand événement culturel gratuit ayant jamais eu lieu à Londres.
Précédent
Suivant

Témoignages

« Je n'oublierai jamais la compagnie Royal De Luxe, leur Petite Géante et l'Elephant du Sultan lorsqu'ils sont venus nous rendre visite à Amiens en 2005 pour la fête dans la ville. Je n'avais que 7 ans à l'époque, je n'ai pas tout mémorisé en détail, mais je me rappellerai toujours lorsque j'ai pu monter sur le bras de la Petit Géante pour y faire de la balançoire. Je me rappellerai toujours de l'éléphant parcourant les long Boulevards de ma ville, jetant de l'eau par sa trompe, nous rafraichissant alors qu'il faisait extrêmement chaud. J'aurai aimé assister à tous les spectacles de Royal De Luxe et pouvoir rencontrer Le Grand Géant et Le scaphandrier. Du haut de mes 22 ans, je continue de rêver à travers vos spectacles retransmis sur youtube, merci pour tout Royal De Luxe ! »

Raphaelle JOLY - Amiens, 250 - 28 juin 2021

« J'ai eu envie de prendre la petite géante dans mes bras, son regard me chavire et me fait oublier toute la machinerie. Son départ dans sa fusée m' émue aux larmes ! A quand votre venue à Paris ? »

patricia - paris, france - 23 mars 2014

« L'extrême tendresse de l'éléphant lorqu'il porte la petite géante sur ses défense m'a bouleversé.
Gérard, Fan absolu du Royal de Luxe »

Gérard - Béthzny, France - 26 avril 2012

« I was lucky to see Sultan's Elephant in London, it was amazing, stunning, touching, emotional...I've never seen anything like it before or since, when are you coming back to London? Soon I hope. »

Timandra - London, England - 20 avril 2012

« Une belle rencontre en 2006 au Havre, il y a depuis des frissons toujours présents en moi en souvenir du bel éléphant et de la douce petite Géante et comme un vide depuis votre départ, mais une magie enfantine pleine d'insouciance retrouvée grâce à vous et qui ne demande qu'a revenir ...MERCI pour ces moments de rêve et d'évasion !!!! »

Camille - Mérignac, France - 14 avril 2012

Précédent
Suivant
Déposer votre témoignage

Presse

« L’événement prend vite une dimension métropolitaine. ‘Avez-vous vu passer l’éléphant ? Et la petite Géante ?’ Les tuyaux circulent de bouches à oreilles avec plus ou moins de précision, créant un lien inhabituel entre les personnes de tout âge et de tout milieu. Le spectacle est autant dans le jeu des personnages hors normes que sur le trottoir.  »

La tribune - 14/06/2005

« Le résultat est à la hauteur des rêves les plus fous : magique !  »

Paris Match - 22-29/06/2005

« What counted was that thousands will be able to tell their grandchildren of the day an elephant blocked central London’s streets.  »

Evening Standard - 08/05/2006

« The Sultan’s Elephant, a theatrical event by the French theatre company Royal de Luxe, is to street art what a glacier is to ice cubes.  »

The Guardian - 06/05/2006

« À l’instant même où la Petite Géante sortait la tête de sa fusée de bois, avec ses lunettes de spationaute, un soleil facétieux grimpa par-dessus les nuages, sembla les avaler les uns après les autres. Il se fit alors un grand silence dans la ville, un grand silence bref et cinglant. Ce fut comme une naissance. Des gens pleurèrent.  »

Télérama - 28/10 - 03/11/2006

« Un talent énorme. Hommage à Jules Verne, le pachyderme de 12 mètres de haut abrite des mécanismes dignes du romancier.  »

France Soir - 21/05/2005

« […] la bête est là, dans les rues de Nantes, magique et poétique, hautement technologique et manoeuvrée par une dizaine de Lilliputiens en livrée rouge et godillots à peine cachés dans les entrailles du pachyderme.  »

France soir - 21/05/2005

« La gamine est partie, l’éléphant déprime. Le public aussi.  »

Ouest France - 23/05/2005

« Elle mesure Presque 6 mètres et c’est une petite fille qui regarde les enfants avec une tendresse plus qu’humaine.  »

La voix du Nord - 03/10/2006

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant