Creación 1993 Saga de los Gigantes

El Gigante caído del cielo

Le regard du Géant tombé du ciel - le havre 1994
Bayonne, Calais, Le Havre, Nantes, Nîmes

Esta creación inaugura en Le Havre la saga de los Gigantes que cuenta una historia a una ciudad entera durante tres días. Este espectáculo se presentó sucesivamente en Le Havre en 1993, del 28 de septiembre al 2 de octubre (Le Volcan, Scène Nationale), luego en 1994, en Nantes, del 29 de agosto al 1 de septiembre (por invitación del Ayuntamiento de Nantes), en Calais del 6 al 8 de mayo (Le Channel, Scène Nationale, para la apertura del túnel de la Mancha), en Nîmes del 11 al 13 de julio y en Bayona del 16 al 18 de septiembre (para el congreso de la Mutualité Française) - 180.000 espectadores.

Erase una vez un gigante que vivía en las nubes. Un día cayó del cielo a un bulevar. Cuando despertó, los hombres lo habían atado.

En los días siguientes lo pasearon en una gran jaula para divertir a la ciudad. Pero todas las noches el gigante soñaba y sus sueños daban mucho miedo a los Hombres.

Entonces construyeron un gran muro de luz para impedir que se durmiera. Aquella noche, el gigante soñó con tanta fuerza que rompió su jaula y desapareció en la luz...

El Gigante caído del cielo: último viaje

“El Gigante caído del cielo: último viaje” es una creación presentada del 13 al 16 de octubre de 1994 en Le Havre. Ha pasado un año desde la primera aparición de "El Gigante caído del cielo" en Le Havre. Para esta nueva creación, el Gigante regresa con una pierna de madera, consecuencia de las aventuras que ha experimentado. Para este nuevo espectáculo, Royal de Luxe ha sido invitado por Le Volcan, Scène Nationale - 60 000 espectadores.

Erase una vez un Gigante que se deslizó de una nube. Había caído del cielo a una ciudad. Los hombres lo habían encarcelado, pero había escapado.

Desde entonces ha estado viajando, conociendo ciudades y montañas. Exhausto, se metió en el vientre de un volcán para salir de la tierra y volver a esta ciudad. Entonces los hombres le construyeron una gran barcaza para escapar al mar. Desapareció para siempre con la marea, tragado por la luna...

Testimonios

« Quand les yeux des géants se posent sur vous, vous êtes conquis, et plus jamais vous ne les oublierez.
Depuis 1993,la magie est toujours là, et je défaille..... »

LECLERC - LE HAVRE, FRANCE - 9 de julio de 2017

« En 1993, (j'avais 21 ans) c'était magique (le mot est faible) de découvrir le géant au Havre. Vos interventions suivantes ont été toujours été pleines de surprises, poétiques, stupéfiantes et magiques. Aujourd'hui, voir le géant dans les rues du Havre est un grand bonheur et m’émeut toujours autant. Mille mercis et que vos aventures continuent longtemps ! »

Lynda - Le Havre, France - 8 de julio de 2017

« Je les ais vu en 1993 pour la 1ère fois ces géants avec ma fille âgée alors de 11 ans elle et moi! On a adoré, elle même à revu le géant avec la petite fille ,ellet à emmené ses deux filles qui avaient alors 3 et 4 ans ...Et elles vont pouvoir les revoir puisqu'ils reviennent au Havre en Juillet ,waouh les Havrais sont super contents! Ceux qui connaissent et même les autres !On est impatients ! !Merci merci !! »

dominique - Le havre, france - 20 de junio de 2017

« 1994.
Mes souvenirs sont flou, j'avais 4 ans alors. Mais la magie du caméscope me raconte encore l'émerveillement que vous m'avez procuré alors. Depuis, j'ai grandi, les géants ont fait leurs vies, et je les ai revu. Merci de nous permettre de penser que l'utopie n'est pas utopique, qu'elle existe et que le monde des songes est à notre portée.. »

Harmonie - Bruxelles, Belgique - 19 de enero de 2014

« J'avais 6 ans la première fois que j'ai aperçu le géant dans la rue... il était là... attaché au sol... J'ai eu un peu peur je dois l'avouer, il était tellement grand... Et puis il a pris vie... C'était magique... Un géant, un vrai, se tenait en face de moi... Vivant... Je n'avais aucun doute la dessus... Et puis il est revenu, encore et encore, et il revenait toujours nous voir pour nous raconter ses fabuleuses aventures...Nous voulons tous continuer de grandir avec lui et sa famille... Reviens Gullivers.. »

Sophie - Le Havre, France - 19 de noviembre de 2013

« Je veux retrouver mes yeux d'enfants , revenez au Havre, je vous présenterai à mon fils, il va vous adorer! »

alan - le havre, france - 13 de noviembre de 2013

« Première rencontre avec le grand géant en 1994, suivie par bien d'autres... Aujourd'hui, tant d'années après, nous en parlons toujours avec émerveillement. Une poésie rare, des souvenirs insubmersibles. Merci. »

Marion - Le Havre, France - 14 de julio de 2012

« "Les Géants ne vieillissent, ni ne grandissent..." Ils ont la faculté de faire rejaillir la part d'enfance enfouie au plus profond de nous. Merci pour toutes ces émotions! »

Marie-Christine - Calais, France - 15 de abril de 2012

Anterior
Siguiente
Dejar su testimonio

Prensa

« Naissance d’une légende à grand pas de géant. ‘Tu crois qu’il rêve ?’…Sûrement. Ce géant-là rêve très fort, si fort qu’il a envie de briser ses chaînes, pour retourner dans ses nuages. Il a de la chance notre géant, les nuages sont nombreux. »

Havre Libre - 02-03/10/1993

« ‘Il mange les voitures mais pas les enfants’ confirme un gamin.  »

Le Monde - 08/05/1994

« Le géant s’agite, rugit et souffle une buée blanche : le public aussi. ‘Il a mal ?’. Ben… ‘On l’a emprisonné !’ Non ? ‘Il fait trop de bruit’, alors on se bouche les oreilles. On l’interpelle : ‘Hé, géant !’. On lui gratouille le pied. »

Le Havre presse - 14/10/1994

« Par milliers, par dizaines de milliers, ils se sont déplacés. Ils ont eu la curiosité de venir voir ce qui se passait, de se laisser étonner. Ils ont eu la patience d’attendre, le courage d’affronter la foule, le froid, la pluie.  »

Nord Littoral - 12/05/1994

« « Merci messieurs pour avoir su nous redonner l’espace de quelques instants la magie de nos rêves d’enfants ! Ce pari était, disons-le… Géant ! »  »

Ouest-France - 15/09/1994

« Plus fort encore que l’an dernier, le Géant a connu un succès phénoménal. Pour son dernier voyage, le Géant a attiré une foule à sa mesure. Des dizaines de milliers de spectateurs l’on escorté samedi, du quartier Saint-François au bassin du Commerce. Un succès amplement mérité pour ce show époustouflant. Hier, toute la journée, les spectateurs se sont succédés sur les rives du bassin du Commerce pour s’imprégner de son image et entendre son souffle une dernière fois. Au petit matin, il avait disparu, comme prévu. […] une chose est certaine : en mettant en scène un mythe qui fascine l’humanité entière depuis des siècles, le Royal de Luxe a tapé dans le mille. Et gagné son pari.  »

Havre Libre - 17/10/1994

« Pour son dernier voyage, le ‘Géant tombé du ciel’ est venu dire au revoir aux Havrais qui l’avaient accueilli l’année dernière. Des milliers de personnes sont déjà venues le saluer et suivre les dernières heures de sa vie terrestre.  »

Liberté, Le Havre dimanche - 16/10/1994

« Ce dernier voyage était réservé au public havrais, qui n’a pas manqué le rendez-vous. Le bon Géant a paradé avec des dizaines de milliers de spectateurs pendus à son unique sandale – il a perdu une jambe au cours d’un précédent périple et porte une prothèse de bois. Il s’est finalement éclipsé par la mer, sur un radeau construit par les prévenants lilliputiens.  »

Le Monde - 18/10/1994

Anterior
Siguiente
Anterior
Siguiente